Faut-il arroser ses plants de tomates ? Et à quelle fréquence ?

Plant de tomate

La tomate, ce fruit si juteux et si agréable à manger en salade, en été ! Facile à planter, il pousse assez facilement, quelles que soient les conditions, même s’il faut les faire pousser avec un minimum de précaution pour ne pas risquer d’avoir de mauvaises tomates.

L’arrosage des plantes est un passage obligatoire, sans eau, pas de croissance, et sans croissance pas de fruit. Si on n’arrose pas une plante, dans la plupart des cas c’est assez simple : elle va mourir desséchée. Si le terrain n’est pas naturellement humide et que le soleil assèche la plante, l’eau est indispensable.

Précision : On dit « dans la plupart des cas », parce que certains réussissent très bien à faire pousser sans arrosage, à l’image de Pascal Poot, qui eut de nombreux articles et un reportage lui avait même été consacré.

La première réponse à la question est donc OUI il faut arroser ses tomates. Mais attention de ne pas mouiller les fruits, versez l’eau en bas de la plante (la terre et du coup les racines).

Quels sont les risques d’un arrosage inapproprié ?

Les risques varient en fonction de la problématique d’arrosage posée :

  • Trop d’eau risque : de noyer la plante, de faciliter le développement de maladies (champignons,etc.)
  • Pas assez d’eau risque : d’empêcher la plante d’avoir une croissance correcte voire qu’elle meure, de faire sécher les feuilles jusqu’à ce que la plante n’en ait plus, de créer des craquelures sur les fruits (qui vont cicatriser, mais rendre la partie du fruit touché immangeable).

À quelle fréquence faut-il arroser ses tomates ?

Lorsque vous êtes au stade de jeune pousse, vous devez l’arroser tous les jours. Surtout en cas de rempotage. Plus tard, en fonction de l’état de la terre, du contenant dans lequel elle est plantée et de la position de la plante (à l’ombre, au soleil..) vous devrez doser les arrosages. Cela pourra aller de tous les jours pour une plante en pot (surface racinaire limitée) et/ou en plein été, majoritairement exposée au soleil, à 1 fois toutes les deux semaines pour un coin humide et ombragé.

Si les nuits ne sont pas froides, arrosez le soir, sinon arrosez le matin.

Précision : évitez d’arroser les feuilles, vous augmenteriez les risques que votre plant de tomate développe le mildiou.

Vous pouvez utiliser la technique du paillage pour retenir l’humidité ! C’est une bonne astuce pour limiter les dépenses en eau.

Les tomates sont des plantes annuelles, faites donc attention de ne pas vous rater, sinon il faudra attendre l’année prochaine pour utiliser vos graines. Si vous avez de la place, n’hésitez pas à planter des tomates précoces et tardives, histoire d’avoir de la récolte le plus longtemps possible (voir Kokopelli pour trouver des graines Bio).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *